Akina


dirigeant

3453 messages

Dirigeant, Membre, LAN, Chef (LoL), JdR (PJ)

Samedi 12 Mars 2016 - 17:40

Article disponible sur Arena Sport :

http://arena-esport.com/index.php/articles/7-comprendre-et-maitriser-son-tilt

 


"Celui qui vous irrite vous conquiert" - Elizabeth Kinney

 

Le tilt est un terme qui nous vient du poker, et qu'on utilise souvent sur League of Legends pour décrire un joueur qui, par frustration, va être amené à faire des actions plus irréfléchies, voir suicidaires. Absolument tout le monde peut être sujet au tilt, à moins d'avoir vraiment un mental d'acier, mais il est possible de prendre de bonnes habitudes pour mieux réagir quand on se retrouve soi-même dans cette situation.

 

Qu'est ce que le tilt?

On peut tout à fait donner une explication scientifique au phénomène de tilt, et je voudrais m'attarder un moment pour le présenter de la manière la plus simple possible.

 

Notre cerveau peut être décomposé en trois couches : le néocortex, le système limbique, et le cerveau reptilien.

 

Le néocortex tout d'abord, va nous servir à mener une réflexion de haut niveau, va mettre en avant nos capacités de décision - toujours utiles en jeu pour mettre en place les meilleures stratégies, rotations, ou outplays en 1v1. C'est dans cette zone que sont développés nos processus d'apprentissage et de mémorisation, qui vont contribuer à la mise en place d'automatismes n'ayant même plus à être réfléchis. C’est aussi la zone la plus fragile quand nos émotions vont nous submerger.

 

Le système limbique va être utile dans la formation de la mémoire et des émotions, et va donc être utile pour mesurer notre environnement avant de prendre une décision.

 

Enfin, le cerveau reptilien est la partie la plus profonde, et n'est constitué que de décision ultra-rapide et de réflexe, sans aucune logique mise en jeu.

 

Lorsque l'on va entrer en tilt, on va ressentir un niveau de frustration qui va nous déconnecter de notre réflexion au néocortex : adieu les bons réflexes, la réflexion calme et posée, bonjour la rage et l'envie de se battre dès que possible pour redresser la tendance de la game. Le tilt, ce n'est donc pas seulement perdre son calme à proprement parler, mais aussi perdre tous les bons automatismes soigneusement acquis au cours de vos longues heures de jeu.

Comment se déclenche-t-il?

Tout commence par une première erreur, et elle varie selon chaque joueur. Il peut s'agir de se faire first blood, cramer son flash pour rater un kill à 1hp, manquer le last hit d'un sbire canon, se faire voler un dragon, un Nashor… Les occasions sont multiples, car LoL est un jeu compliqué sur lequel on souhaiterait garder le contrôle, chose impossible quand on sait la quantité de variables en jeu, avec dix joueurs ne désirant qu'une seule chose : la victoire.

 

Votre réaction à cette première erreur, à cette première frustration, est aussi bien variable, et peut se trouver aggravée si vous sortez déjà d'une ou de plusieurs défaites. "Je n'y crois pas", "Ce n'est pas possible", "Comment mon équipe peut-elle être aussi mauvaise?" etc. On entre alors involontairement dans une spirale descendante, où l'on se refuse à croire à ce désavantage soudain. On va chercher à rattraper ce first blood malgré la nouvelle supériorité de son adversaire en niveau et en build, on va trop s'avancer en lane malgré l'absence de flash, on va vouloir teamfight pour compenser cette perte de dragon, ou de Nashor. En bref, on va se raccrocher à la situation passée, aux données précédent l'erreur, plutôt que de respirer un coup, et d'analyser calmement la nouvelle situation et ses nouvelles variables.

 

"Dans chaque discipline, la capacité à être lucide, présent, calme dans le feu de l'action est une grande partie de ce qui sépare le meilleur du médiocre. En compétition, la dynamique est souvent extrêmement transparente. Si un joueur est sereinement présente tandis que l'autre est déchiré par des problèmes internes, le résultat est déjà clair. La proie n'est plus objective, fait des erreurs de composition, et le prédateur se déplace pour la tuer "

Josh Waitzkin, maître international d'échecs américain.

Comment le maîtriser?

Tout cela est bien beau, mais n'aide pas à résoudre notre problème. Car savoir ce qu'est le tilt ne permet en rien de s’y soustraire. Le premier point le plus important à améliorer est son attitude personnelle. Reconnaître cette première erreur, le premier faux pas, la première frustration, et prendre l'habitude de se dire "Je peux toujours revenir, je suis toujours dans la game, je ne suis pas frustré", souffler un grand coup, boire un grand verre d'eau fraîche , et chercher à faire un plan à partir de la nouvelle situation, pour rester rationnel au maximum. Votre but est vraiment de ne pas entrer dans cette spirale descendante, de ne pas vous laisser entraîner par des raisonnements illogiques. A chaque mort, à chaque teamfight raté, prenez bien le temps de vous dire “Ce n’est pas si grave, je peux toujours revenir.” Et de rester rationnel.

 

Cela ne sera possible que si vous ne vous concentrez que sur vous-même, en oubliant les mauvais plays de votre équipe, votre toplaner en 0/5 et votre jungler qui ne sait pas ce que veut dire le mot "gank". En soloQ, vous n'êtes là que pour vous-même, vous ne rejouerez sans doute jamais avec les mêmes personnes, tandis qu'en équipe, il sera bien temps après la game de revoir ensemble calmement ce qui a pu mal se passer, et comprendre le pourquoi des mauvaises décisions.

 

Vous êtes donc le seul joueur qui compte dans cette partie, le seul dont les erreurs ont une réelle importance, le seul sur lequel toute votre attention doit être portée. “Comment puis-je avoir vraiment de l’influence dans cette situation?” doit être votre seule préoccupation, en écartant toute considération extérieure.

 

Et quoi de mieux pour se concentrer sur soi-même que de jouer pour progresser, et non pas seulement pour gagner sur le court terme? Avoir seulement comme but de faire mieux que la game d’avant, de faire mieux que les cinq minutes d’avant. “Ok, je viens de mourir deux fois d’affilée en me faisant avoir par le grab de Blitzcrank, il ne faut plus que ça se reproduise, je m’assurerai dorénavant qu’il y ait toujours au moins un sbire pour nous séparer.”, “Cette Lux vient de me one-shot, je n’entrerai donc plus dans les fights qu’une fois qu’elle aura lancé sa cage.” Apprenez de vos erreurs, analysez vos échecs et RESTEZ RATIONNEL. C’est en gardant toujours cet état d’esprit que vous vous maintiendrez dans votre néocortex, que vous serez au meilleur de vos capacités, et que vous obtiendrez vos meilleures performances.

 

Et si les défaites s’enchaînent malgré vos plus grands efforts, faites une pause ! Jouez à autre chose, regardez un film, n'importe, l'essentiel étant de se déconnecter d'un état d'esprit négatif.

 

Et lorsque vous déciderez de reprendre, sélectionnez votre personnage préféré en priorité, pour revenir en confiance sur un champion avec lequel vous serez à l’aise.


 🌟 "Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option." 🌟
Bob Marley

Gozzo


adjoint

674 messages

Membre, LAN, Streamer, Adjoint (HS)

Dimanche 13 Mars 2016 - 10:42

Ahah je me suis tellement reconnu là dedans Content


Mrglglglgllglglgllglg

 

Hollow


290 messages

Membre

Dimanche 13 Mars 2016 - 20:29

VOILA C'EST QUOI LE TILT

 

 

Liens utiles : Rechercher - Droits d'accès